Notre clinique

Pourquoi l’acupuncture sociale?

Nous rêvons depuis des années d’offrir de l’acupuncture sociale aux membres de nos communautés. Ce style de pratique permet de réduire le coût de traitement de plus de 200% , comparé au traitement d’acupuncture conventionnel qui coûte entre 70 et 120$. L’acupuncture sociale permet d’avoir des traitements plus fréquents, ce qui est nécessaire pour traiter des conditions de santé chronique.  De plus, en traitant plusieurs personnes à la fois dans un espace à aire ouverte, assises dans des chaises confortables, utilisant seulement les extrémités des membres (avant-bras, jambes, tête), tout le monde peut bénéficier d’une sensation de détente profonde qui n’est seulement atteignable qu’en groupe pour les êtres sociaux que nous sommes.

Un espace à aire ouverte : votre bulle dans un espace commun pour la guérison

Notre Mission :

La Clinique acupuncture sociale d’Hochelaga vise à rendre des soins de médecine chinoise les plus accessibles possible, au niveau de prix (fourchette), physique (accessible au fauteuil roulant) et par une orientation de solidarité avec des communauté marginalisé (lgbtq, racisé, autochtones, tds, etc.).

Des thérapeutes qui ont à cœur les valeurs d’inclusion et d’accessibilité.

Campagne de socio-financement La Ruche :

Vidéo de présentation dans laquelle Felix et Maxime vous parle du projet de la clinique

Comment fonctionne une échelle tarifaire?



Une échelle tarifaire est un mode de paiement qui permet plus d’inclusions. C’est pour cela que nous avons choisit ce mode de règlement à la clinique. Notre échelle est entre 20 et 50$. Le montant minimum pour le traitement est donc de 20$ mais c’est vous qui décidez si vous souhaitez payer plus pour votre traitement. Nous tenons à préciser que peu importe le montant, nous prendrons soin de vous de la même manière.

Nos Thérapeutes

Felix : Acupuncteur / Acupuncturist

Il y a dix ans, j’ai reçu un premier traitement d’acupuncture qui a changé ma vie. Je souffrais alors de douleurs chroniques auxquelles les médecins ne répondaient que par la prescription d’antidouleurs. Je craignais que les médicaments ne servent qu’à « éteindre l’alarme ». Je cherchais plutôt comment cibler la cause de mon état. L’acupuncture, l’herboristerie chinoise, le tuina, le qi gong et SURTOUT la diététique chinoise (LA NOURRITURE) ont révolutionné mon mode de vie, ma façon de me sentir ainsi que ma manière d’interagir avec les gens et mon environnement. J’ai le plus profond respect pour cette cosmologie, pour l’incroyable diversité de connaissances médicales approfondies à travers tout un continent, méticuleusement consignées et transmises depuis 5000 ans. Chaque jour, je reçois une leçon d’humilité en constatant la sagesse innée de tous les êtres vivants : notre évolution est guidée par l’autoguérison, la corégulation, l’expérience de la joie et de l’amour. Je suis honoré de faire mon travail et de pouvoir échanger avec vous dans ce processus d’apprentissage continu. 


Maxime : Acupuncteur

C’est un désir d’aider mes proches qui m’a d’abord amené à étudier l’acupuncture. J’y ai  découvert un monde tellement plus vaste que ce à quoi je m’attendais. L’acupuncture restera toujours pour moi un art, dans lequel intuition et connaissances se rencontrent.

Aujourd’hui, c’est encore le désir d’aider qui me pousse à approfondir mes connaissances, à ouvrir un nouveau livre ou à prendre une nouvelle formation. C’est aussi lui qui m’a motivé à co-fonder la Clinique d’acupuncture Sociale Hochelaga. L’argent étant souvent une barrière à l’accès aux soins, il me semblait nécessaire de trouver une façon de diminuer son impact.

Je pratique une acupuncture traditionnelle, inspirée principalement de Dr. Tan et de Maitre Tung, mais je suis toujours à la recherche de nouvelles pratiques pour satisfaire ma curiosité. J’aime offrir un plan de traitement qui laisse une place aux patient.es dans la détermination des orientations thérapeutiques. Mon objectif  étant ainsi de m’assurer d’adresser les priorités des patientes et d’aller à leur rythme. 

Je suis francophone, mais je suis à l’aise si vous désirez communiquer en anglais. Au plaisir de vous rencontrer.


Ludivine : Acupunctrice

J’ai pratiqué en tant qu’infirmière en soins critiques pendant plus de 10ans mais j’avais l’impression qu’il me manquait parfois quelque chose pour aider les personnes atteintes de douleurs chroniques ou autres maladies complexes. C’est comme cela que j’ai découvert l’acupuncture et la médecine chinoise.


J’espère maintenant pouvoir allier mes connaissances en médecine occidentale et orientale pour vous accompagner le plus efficacement possible dans votre quête de mieux-être.


Kim : Acupunctrice

Bio à venir


Charlotte : Acupunctrice

Bio à venir


Laura : Thérapeute en Tuina et enseignante en QiGong

Dans ma pratique, j’utilise le Jin Shou Tuina de Hsu Hongchi, une pratique transmise plus tard à Vince Black qui y a intégré l’utilisation de la thérapie craniosacrale afin d’aider le système nerveux à retrouver des schémas plus harmonieux. J’ai complété ma certification de Tuina en 2021 au Centre de recherche Gongfu de Montréal à Rosemont et je suis membre de l’association québécoise des thérapeutes naturels . Ma pratique m’a permis de réduire et de traiter des douleurs aiguës et chroniques associées à des problèmes tels que les maux de dos, les tendinites, la fibromyalgie et l’anxiété. Je cherche à offrir un environnement favorable où les gens peuvent se sentir à l’aise de s’exprimer et leur permettre de trouver des moments de repos, de confort et de présence dans leur corps.


Léah : Thérapeute en Tuina et enseignante en QiGong

Mon intérêt pour la médecine chinoise a été initiée il y a quelques années, lorsque j’ai découvert le Qi Gong et les arts martiaux traditionnels. Aujourd’hui, j’en suis à ma dernière année en tant qu’étudiante en acupuncture, et je poursuis ma formation en Tuina au Centre de Recherche Gongfu de Montréal, pratiquant déjà par moi-même depuis quelques années. Ma pratique de Tuina, telle que transmise par mes enseignant-e-s, vise à rétablir la cohérence physiologique propre à chacun-e, à plusieurs niveaux. Bien que les corps soient déjà pourvus d’outils pour exister dans le bien-être, la vie quotidienne, le stress et bien d’autres enjeux peuvent mener à des souffrances, aussi variées soient elles. Mon rôle est d’assister le corps dans le rétablissement de sa pleine puissance, et de l’aider à retrouver son autonomie. Ma pratique se fait dans la bienveillance et l’accueil de tous et toutes, sans jugement.

Certifiée en tant qu’Assistante-Instructeure en Xing Yi Quan par la North American Tang Shou Tao (NATSTA), je dirige également les séances de Qi Gong donnés à la Clinique et j’intègre certains exercices dans mes traitements, afin de maintenir les effets des soins au quotidien.


Gabrielle : Thérapeute en massage suédois

Je suis aux débuts de ma pratique professionnelle suite à ma formation en massothérapie suédoise. C’est une technique accessible qui stimule les processus naturels de récupération et de guérison du corps et de ses tissus. Plus spécifiquement, les soins peuvent soulager et traiter les douleurs musculaires et articulaires chroniques ou liées à une blessure, ainsi que la fatigue nerveuse et l’anxiété, mais aussi une myriade d’autres situations particulières. Je m’intéresse tout particulièrement aux bienfaits du massage pour les personnes vieillissantes et au traitement des symptômes des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Je crois que les corps sont intelligents, et que le massage ouvre pour eux un chemin vers le bien être et la guérison dont ils se souviennent ensuite. J’aime mener les personnes que je masse à un état de relaxation profonde, libérer leurs points de tension tenaces et contribuer à soulager et traiter leurs enjeux de santé physique et mentale. Je vise à m’adapter aux besoins et envies de chaque, tout en prenant plaisir à masser


Rowan : Massage Therapist

Je travaille comme massothérapeute depuis plus de sept ans. J’ai eu la chance de soigner une grande diversité de personnes, chacune avec leur corps unique, leur état de santé et leurs préoccupations particulières. Ma pratique se concentre sur le massage des tissus profonds, l’étirement musculaire assisté, les ventouses (cupping), la détente des fascias et le traitement des cicatrices. Je me spécialise dans le soin des personnes trans et les soins de réadaptation postopératoires. Je remets des reçus d’assurance. Tout le monde est bienvenu !


Alice / Oli : thérapeute en shiatsu

Mon envie de pratiquer le shiatsu est venue d’un grand intérêt pour la médecine traditionnelle japonaise et chinoise. Je suis fasciné par la justesse de cette approche corporelle ainsi que par l’espace de rencontre à soi qu’elle offre. Je me suis donc formée à l’Institut Guijek en 2018 et je continue d’approfondir mes connaissances au sujet de cet art millénaire.

Le shiatsu est une approche thérapeutique japonaise selon laquelle tout malaise découle d’un déséquilibre énergétique. Lors des séances, on utilise des mobilisations, des étirements et des pressions pour favoriser un retour vers l’harmonie. Les soins se déroulent au sol, sur futon, habillé∙e.

Il est important pour moi d’offrir un espace où les limites, tant physiques qu’émotionnelles, sont entendues et respectées.

Je peux fournir des reçus pour les assurances.

Au plaisir de vous rencontrer!


Emily : Enseignante de Qi Gong

I am a resident of Hochelaga and have been a student of Qi Gong and Gong Fu for several years. I am currently studying Tui Na.

Je suis une résidente d’Hochelaga et j’étudie le Qi Gong et le Gongfu depuis plusieurs années. J’étudie actuellement le Tui Na.

Les portraits ont été photographiés par Marcolivier Lebrun